Peinture à la cire d’abeille (Wikipedia)

peinture à l'encaustique ou peinture à la cire, utilisée depuis l'Antiquité, est une technique de peinture qui utilise des couleurs délayées dans de la cire fondue, c'est-à-dire utilisant la cire d'abeille comme liant. Cette pâte est employée à chaud. On utilise cette technique principalement en peinture sur bois. On en trouve une description dans Pline l'Ancien.

Hawara (100-110 apr. J.-C.), un des portraits du Fayoum, utilisant la peinture à la cire. TorontoMusée royal de l'Ontario.
Ce terme a ensuite été utilisé au xixe siècle (1845) pour désigner un mélange de cire et d'essence de térébenthine qu'on utilisera pour entretenir et faire reluire les meubles, les parquets.
Étymologie[modifier | modifier le code]
À l'origine, l'encaustique est un produit à base de cire et d'essence.
Le terme « encaustique » vient du grec εγκαίειν, faire brûler, graver au feu, brûler intérieurement du feu du désir.
Procédé[modifier | modifier le code]
Le procédé, dit « peinture à l'encaustique », consistait à mettre sur des plaques métalliques chauffées des pains de cire mélangée à des pigments de différentes couleurs ; puis d'étaler avec un pinceau la cire prélevée sur l'une de ces plaques. Cela servait à la fois à la décoration, mais probablement aussi à la protection.

Continuer la lecturePeinture à la cire d’abeille (Wikipedia)